Une ménagerie dans mon jardin

Bienvenue sur le Forum d'entraide pour les passionnés de la Ménagerie !
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le quotidien au jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 29  Suivant
AuteurMessage
cocotine38
Roi de la basse-cour
Roi de la basse-cour
avatar

Féminin Messages : 5524
Points : 5626
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Mer 21 Oct - 19:05

Quelques haies à tailler avant l'hiver mais surtout beaucoup de feuilles à emmener

jusqu'au potager pour couvrir les carrés, c'est le plus gros boulot de l'automne pour moi !! ::OK

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"J’ai décidé d’être heureux, c’est meilleur pour la santé." Voltaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par cocotine38 le Mer 21 Oct - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
willo
Poussin
Poussin
avatar

Masculin Messages : 876
Points : 970
Date d'inscription : 16/05/2015
Age : 35
Localisation : niort poitiers angers nantes

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Mer 21 Oct - 19:40

pour moi, ce sont les vignes à tailler. 3 pieds pour 50 mètres linéaires. la haie mais je sais pas trop s'il faut la tailler avant ou après l'hiver. Tailler les fruitiers.
Heureusement, je viens d'investir dans un broyeur de branches. c'est le plus bas de gamme du marché mais ça me suffira largement pour ce que j'ai à faire.
Revenir en haut Aller en bas
javanoire
Petit poulet/Petite poulette
Petit poulet/Petite poulette
avatar

Masculin Messages : 1620
Points : 1643
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 70
Localisation : champagne

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Mer 21 Oct - 21:39

willo ::OK j'en ai un comme cela c'est idéal pour faire de la couverture dans les plates bande et quel bon compost !!! toutes mes branches de saule pleureur et la taille de bien des arbustes :: yaho
Revenir en haut Aller en bas
willo
Poussin
Poussin
avatar

Masculin Messages : 876
Points : 970
Date d'inscription : 16/05/2015
Age : 35
Localisation : niort poitiers angers nantes

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Mer 21 Oct - 21:46

je dois le tester mais le travail me prend beaucoup de temps et la famille le reste.
je vais tout de même essayer de l'essayer ce week end.
ça fait beaucoup d'essayer, comme ça je ne m'engage pas beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Yaninette
Petit poulet/Petite poulette
Petit poulet/Petite poulette
avatar

Féminin Messages : 1827
Points : 1873
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 43
Localisation : Entre la Terre et le Soleil

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Mer 21 Oct - 21:56

En ce qui me concerne, une montagne d'arbustes en tout genre à tailler avant la fin du mois, si j'arrive à me pousser au derrière.

Et mon broyeur bon marché a grillé au printemps, j'en suis bien triste !


Cinfoni, merci pour ce sujet ::love
Revenir en haut Aller en bas
linlin
Petit poulet/Petite poulette
Petit poulet/Petite poulette
avatar

Masculin Messages : 1467
Points : 1471
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 59
Localisation : Loire Atlantique

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Jeu 22 Oct - 8:56

chez nous les agapanthes reste en terre tout l'hiver la gelée ne les dérange pas (pas assez froid je pense) mais c'est vrai je n'y avait pas pensé !
sinon le jardin extérieur est mis en hivernage ( la terre est mise en tombe) comme on dit chez nous 
il ne reste que des salades dans la serre (frisée et mâche)  et les fleurs qui craignent les gelées 
maintenant on attend le ramassage des feuilles une fois que les châtaignes et que les noix auront finies de tomber
Revenir en haut Aller en bas
http://ligerbreizh.e-monsite.com
Cinfonie
Petit piou du jour
Petit piou du jour


Féminin Messages : 152
Points : 156
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 49
Localisation : Bourgogne (FRANCE)

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Jeu 22 Oct - 11:58

Willo, il ne faut pas tailler ta vigne avant l'hiver, crois en une bourguignonne comme moi. Sauf si tu habites dans le Sud et encore...Il faut attendre Mars pour le faire. Ici, les viticoles ne sont pas dans les vignes en ce moment. Ils laissent les feuilles tombées et n'interviennent plus.

Aujourd'hui, nous allons parler si vous le voulez bien des engrais verts. Il faut que vous sachiez que je suis CONTRE la chimie au jardin. Il n'y a aucun produits ni au potager, ni au verger ni sur les fleurs. J'ai MON produit miracle, le purin d'ortie. Il fait tout et il est mille fois plus efficace que tout ce qu'on nous vend dans le commerce. De plus et c'est le plus important, il ne nous empoisonne pas comme tous leurs produits à tête de mort.

Mais nous reparlerons du purin d'ortie quand ce sera la saison. Là, la terre a bien travaillé toute la saison. Il va falloir l'aider à se régénérer pour qu'au printemps elle soit au top de sa forme.
Rustica a sorti en excellent article à ce sujet que voici :

Les engrais verts

La culture biologique ne tolère aucun produit chimique de synthèse. Seuls des éléments naturels peuvent être apportés pour éviter à la terre de s’épuiser au fil des cultures. Moutarden fève, trèfle... sachez les utiliser.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 



Vos prochaines cultures auront besoin de nourriture pour bien se développer. En semant des engrais verts, le jardinier profite de la capacité de certaines espèces végétales à améliorer la composition et la structure du sol comme le feraient des amendements ou du compost. Ces plantes concentrent certains éléments nutritifs, tel l’azote. Elles sont semées à l’automne ou au printemps, avant les cultures du jardin, puis fauchées lors de la floraison. Le jardinier les enfouit alors dans la couche superficielle du sol, où elles vont se décomposer rapidement tout en libérant les éléments fertilisants.

Des racines efficaces
Deux types de plantes s’emploient comme engrais verts.
- Les premières disposent d’un important système racinaire. Elles cherchent en profondeur des éléments minéraux qu’elles accumulent et libèrent en se décomposant. Le sol est enrichi en surface : parfait pour les plantes du potager qui suivent dans la rotation des cultures. En plus, ces végétaux aèrent la terre et absorbent les nutriments en excédent dans le sol grâce à leurs racines denses ; un atout précieux pour lutter contre la pollution par les nitrates. La moutarde, le seigle, la phacélie ou encore le sarrasin sont classés dans cette catégorie.
- Le second type d’engrais verts est composé de plantes issues de la famille des Fabacées (anciennement Légumineuses) comme la luzerne, les fèves, le lupin, le trèfle, la vesce, le pois… Elles ont élaboré un système d’alimentation astucieux qui enrichit leurs tissus en azote. En effet, en observant leurs racines, vous verrez que celles-ci comportent des petits renflements : les nodosités. À l’intérieur, vivent des bactéries en complète symbiose avec la plante : ces dernières se nourrissent des substances élaborées dans les feuilles pendant la photosynthèse. En échange, elles fournissent à la plante de l’azote puisé dans l’air. Par cette collaboration, les Fabacées sont les seules plantes capables de capter l’azote atmosphérique.


Enfouir au bon moment
Suivant les nécessités de la culture et selon la plante utilisée comme engrais, l’enfouissement est réalisé soit au printemps, soit vers la fin de l’été.
Un léger labour est pratiqué lorsque les végétaux sont encore en fleurs (voir encadré ci-dessous). L’idéal est de faire coïncider floraison et enfouissement quelques semaines avant de planter. Les engrais verts auront alors commencé à pourrir. Pour les adeptes du jardinage sans labour, il convient de laisser les plantes coupées se décomposer à la surface du sol, tel un paillis.

Quand couper ?
En théorie, la période optimale pour le broyage ou la coupe est le stade de la floraison. C’est en effet à ce moment que le développement de la plante est maximal et que celle-ci contient le plus d’éléments minéraux, de manière équilibrée. Mais, pour obtenir un engrais plus riche en azote, il est préférable de couper un peu plus tôt. À l’inverse, la floraison passée, la quantité de matière organique sera supérieure.

Trèfle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom latin : Trifolium
Fabacées (anc. Légumineuses)
Très riche en azote, il apporte des oligoéléments : calcium, fer, iode, cobalt, magnésium, zinc, manganèse, phosphore, sodium… Les trèfles incarnats ont l’avantage de pousser plus vite que les autres Trifolium, la floraison intervient 2 à 3 mois après le semis. Il préfère les sols acides et légers, mais s’adapte à tous.




Vesce commune

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom latin : Vicia sativa
Fabacées (anc. Légumineuses)
Moins riche en éléments minéraux que le trèfle, la vesce commune a néanmoins plus d’un atout en poche. Elle est relativement peu exigeante quant à la nature du sol et convient aux terres argileuses. Sa végétation étouffante empêche les mauvaises herbes de se développer. Sa période de croissance dure 2 à 3 mois.
 

Fève

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom latin : Vicia faba
Fabacées (anc. Légumineuses)
La fève se sème à l’automne. Son excellente rusticité lui permet de passer l’hiver sans encombre. Peu exigeante, cette plante est particulièrement préconisée pour les terrains lourds. La fève sera incorporée dans la couche superficielle du sol au moment de sa floraison, avant ou après l’hiver.

Moutarde

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom latin : Sinapis alba
Brassicacées (anc. Crucifères)
Cette plante sauvage se plaît dans la plupart des sols et pousse très vite : en 1 à 2 mois. Ne plantez pas la moutarde après une culture de chou : ce sont deux plantes issues de la même famille. Semée jusqu’au mois d’octobre, elle sera coupée au moment de sa floraison.

Phacélie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom latin : Phacelia tanacetifolia
Hydrophyllacées
Les fleurs violettes de la phacélie séduiront plus d’une abeille… et décoreront votre jardin. Son important feuillage en fait également un très bon désherbant. Par ses racines, la phacélie piège les polluants et améliore la structure du sol. Un engrais vert très complet !

Sarrasin

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom latin : Fagopyrum esculentum
Polygonacées
Cette céréale apportera une bonne dose de carbone à votre terre. Le sarrasin se développe rapidement : seulement 1 à 3 mois lui sont nécessaires. Sa culture réussit bien dans les sols pauvres et il est particulièrement adapté aux conditions de sécheresse.

Seigle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nom latin : Secale cereale
Poacées (anc. Graminées)
Considéré comme le blé des terres pauvres, par les paysans, le seigle s’épanouit dans les sols difficiles. Une graine développe deux tiges (talles), ce qui confère à cette céréale un excellent pouvoir couvrant, limitant ainsi la pousse des mauvaises herbes.


Juliette Rouessard




Et vous, quel genre d'engrais utilisez-vous au jardin ?
Revenir en haut Aller en bas
Gaby56
Coq/Poule de compet'
Coq/Poule de compet'
avatar

Féminin Messages : 3538
Points : 3572
Date d'inscription : 12/05/2015
Localisation : en terre du Loup

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Jeu 22 Oct - 12:42

ici, et c'est un peu succinct, je l'admet : du marc de café et .... rien de rien du tout !
mm la bouillie bordelaise achetée il y a 2 ans pour les tomates n'est pas entamée ...
ah si ! un peu de fumier de poulettes bien sûr pour les courges !
Revenir en haut Aller en bas
willo
Poussin
Poussin
avatar

Masculin Messages : 876
Points : 970
Date d'inscription : 16/05/2015
Age : 35
Localisation : niort poitiers angers nantes

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Jeu 22 Oct - 12:49

super ce reportage
pour ma part, cette année c'est féverolle.
Mais avec toutes ces infos, je vais faire ma petite sauce pour l'année prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
willo
Poussin
Poussin
avatar

Masculin Messages : 876
Points : 970
Date d'inscription : 16/05/2015
Age : 35
Localisation : niort poitiers angers nantes

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Jeu 22 Oct - 12:50

et bien sûr, cette année c'est 1000 bottes de foin pour 800 m².
ça fait une sacré épaisseur. A voir si je dois bâcher pour accélérer la décomposition  gratte
Revenir en haut Aller en bas
Cinfonie
Petit piou du jour
Petit piou du jour


Féminin Messages : 152
Points : 156
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 49
Localisation : Bourgogne (FRANCE)

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Ven 23 Oct - 12:51

source


Bonjour chers Amis.



Aujourd'hui, ramassage des dernières pommes. Ou plutôt cueillette devrais-je dire parce qu'il vaut mieux les cueillir sur l'arbre si on veut les conserver tout l'hiver. Quand elles sont tombées, elles ne sont plus bonnes qu'à faire une excellente compote (que vous pouvez congeler en portion, le saviez-vous).

Et j'ai prévu pour ce soir, un excellent gâteau avec mes belles pommes. Son nom va vous surprendre.

Il s'agit du :


Le gâteau invisible
Il tient son nom au fait qu'il soit peu calorique et donc "invisible" au final sur notre popotin et nos hanches.
Regardez comme il est beau (oui parce qu'il s'appelle invisible, mais on le voit quand même  :::rire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entre le clafoutis, le gratin, le flan, ce gâteau est en réalité un dessert aux pommes (et/ou aux poires) hyper fondant !
L’idée : il y a tellement de fruits à l’intérieur que l’on ne sent quasiment pas la pâte. Cette dernière est une base de pâte à crêpe. On dirait une sorte de terrine. Du coup il est léger à souhait et déculpabilise (presque) toutes les gourmandes !
Les petits secrets :
1. Les pommes et/ou les poires doivent être coupées très fines.
2. La pâte doit bien imbiber les fruits, c’est hyper important
3. Laissez bien refroidir le gâteau avant de le démouler et bonne nouvelle : il est encore meilleur le lendemain !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ingrédients :
90 g de sucre roux
 100 g de farine
 1 sachet de levure chimique
 13 cl de lait
 2 œufs
 60 g de beurre demi-sel (dont 30 g fondu)
 1 kg de pommes
 Le zeste d’un citron


Préparation :
A l’aide d’un batteur électrique, battez les œufs avec 50 g de sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez les zestes de citron.
 Mélangez la farine et la levure chimique, et ajoutez-les au mélange précédent. Mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène, puis incorporez le lait et le beurre fondu petit à petit.
Préchauffez le four à 180 °C.
 Pelez les pommes, coupez les en quartiers et épinez-les. pommes.
 Émincez finement les quartiers et ajoutez-les au fur et à mesure dans la pâte. Mélangez.
Dans un moule rond et haut, étalez le reste de beurre (30 g) sur le fond et les bords, et saupoudrez de sucre restant (40 g). Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 50 minutes à une heure (disposez un papier d’aluminium si la surface du fondant devient trop dorée).
Laissez refroidir et démoulez lorsque le gâteau est encore tiède (pour éviter que le caramel durcisse).
Dégustez complètement refroidi !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette recette peut aussi se décliner en version salée avec des courgettes ou des carottes par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Yaninette
Petit poulet/Petite poulette
Petit poulet/Petite poulette
avatar

Féminin Messages : 1827
Points : 1873
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 43
Localisation : Entre la Terre et le Soleil

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Ven 23 Oct - 13:56

Miaaaaaam ! J'arrive ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Cinfonie
Petit piou du jour
Petit piou du jour


Féminin Messages : 152
Points : 156
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 49
Localisation : Bourgogne (FRANCE)

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Sam 24 Oct - 11:25

Gourmande ? Et bien on est deux alors. ::OK

Aujourd'hui il pleut chez moi. Pas de jardin. Alors je vais m'occuper de mes cactus de Noël. Je vais les rentrer au chaud dans ma salle à manger où ils vont pouvoir fleurir et embellir ma maison.

Rustica a consacré un article sur les cactus de Noël. Le voici :


Cactus de Noël

Cette plante épiphyte dans la nature – qui pousse sur une autre plante sans la parasiter – est parfaite pour les suspensions fleuries.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 



Caractéristiques

Nom latin : Schlumbergera truncata
Floraison : floraison hivernale, 6 à 8 semaines
Exposition : lumière forte sans soleil direct
Température : 15 à 20°C
Arrosage : 1 fois par semaine
Utilisation : Plante d'intérieur, suspension
Plante succulente  /  Cactaceae

Emplacement



Le cactus de Noël est une plante pour laquelle l’emplacement idéal n’est pas facile à trouver. Il supporte très mal les températures supérieures à 20°C et inférieures à 10°C, et il faut lui éviter les courants d’air et les zones de passage. Quand vous avez trouvé l'endroit, n’y touchez plus, car il déteste être déplacé une fois qu’il a commencé sa floraison. En revanche, c’est une plante facile si elle trouve sa place.

Température

Entre 10 C° et 20 C°




Et vous, avez-vous des cactus de Noël ? N'hésitez pas à nous les montrer en photo. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Cinfonie
Petit piou du jour
Petit piou du jour


Féminin Messages : 152
Points : 156
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 49
Localisation : Bourgogne (FRANCE)

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Dim 25 Oct - 10:33

Bonjour à tous et bon dimanche.
Aujourd'hui, pas de jardin. Je pars passer la journée chez ma maman. Si le temps le permet, nous l'emmènerons faire un tour en forêt. Il y a par chez elle de beaux sentiers de randonnées, loin des chasseurs. Tant mieux parce que la forêt est si belle en ce moment. Toutes ces couleurs d'automne, quel ravissement pour les yeux. Au fait, savez-vous pourquoi les feuilles prennent ces belles couleurs automnales ?


Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur en automne ?

A quoi doit-on le changement de couleur des feuilles en automne ? Vous êtes-vous posé la question ? Probablement, alors voici pourquoi.

La chlorophylle des feuilles


Tout le monde sait que les feuilles sont vertes grâce à la chlorophylle contenue dans la plante. Maintenant, ne me demandez pas pourquoi il existe des arômes de chewing-gum à la chlorophylle… En période de croissance, c’est à  dire du printemps à l’automne, c’est la chlorophylle qui domine les autres pigments. Or, la chlorophylle n’est pas viable toute l’année, elle est reproduite par la plante grâce au soleil.

Le soleil, un facteur important


Donc, s’il y a moins de soleil, il y aura moins de chlorophylle et donc moins de vert jusqu’à la chute des feuilles. Les arbres réagissent aux changements de conditions climatiques et se préparent à affronter la saison encore plus rude à venir.

L’activité principale des feuilles repose sur la lumière. C’est pourquoi les arbres se débarrassent de leur feuillage, lorsque la luminosité est insuffisante et la chlorophylle ne se produit plus quand les jours se raccourcissent.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’est à ce moment là que d’autres pigments apparaissent, les flavonoïdes pour la couleur jaune et les caroténoïdes pour l’orange. Bien que présentes tout au long de l’année, elles sont masquées par le vert dominant. CV’est donc à l’automne qu’elles apparaissent. Enfin, avant de se débarrasser des feuilles, l’arbre les vide des nutriments importants, comme le phosphate.

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez vous balader en forêt et ainsi partager votre nouveau savoir sur la couleur des feuilles en automne. Bonne balade !

source
Revenir en haut Aller en bas
Sandtricof
Coq/Poule de compet'
Coq/Poule de compet'
avatar

Féminin Messages : 2233
Points : 2297
Date d'inscription : 12/05/2015
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Dim 25 Oct - 10:59

Petite précision amusante à propos de la chlorophylle, c'est un pigment qui n'est pas soluble dans l'eau, c'est pourquoi en teinture végétale il est très difficile d'obtenir du vert. La couleur la plus fréquente qu'on obtient avec les végétaux de la nature c'est le jaune (flavonoïdes).
Revenir en haut Aller en bas
Taranyss
Admin
avatar

Féminin Messages : 9348
Points : 9554
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 61
Localisation : champagne

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Dim 25 Oct - 11:17

Merci pour  ces messages tous plus intéressants les uns que les autres!... ::OK
A ce rythme, nous allons devenir incollables!....

_________________
Choupy a raison : à nous tous, on sait tout!... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Taranyss   



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
cocotine38
Roi de la basse-cour
Roi de la basse-cour
avatar

Féminin Messages : 5524
Points : 5626
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Dim 25 Oct - 11:25

Merci pour l'histoire de la chlorophylle !! ::OK 

Bonne promenade à toi Cinfonie avec ta maman qui j'espère va bien !! ::sourire

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"J’ai décidé d’être heureux, c’est meilleur pour la santé." Voltaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cinfonie
Petit piou du jour
Petit piou du jour


Féminin Messages : 152
Points : 156
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 49
Localisation : Bourgogne (FRANCE)

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Lun 26 Oct - 8:18

Bonjour Chers amis.
@Sandtricof merci pour cette information que je ne connaissais pas.
@cocotine38. Ma maman va mieux. Merci Cocotine. Sa paralysie faciale a diminué et nous pensons qu'il s'agit donc bien d'un problème viral. L'IRM mercredi nous en dira plus. Wait and see comme disent nos amis Anglais.

Aujourd'hui, je vais ramasser toute la menthe. Inutile de la laisser, elle ne résistera pas à l'hiver et de toute façon, elle perdra son goût avec le manque de soleil. Alors direction à la cuisine pour faire mon dernier sirop de menthe maison de l'année.

Savez vous comment cultiver la menthe ? Voici un article qui est justement consacré à ce délicieux végétal. Et à la suite, vous trouverez la recette que j'utilise pour faire mon sirop de menthe. Perso, pas de colorant. Que du naturel.



L’automne, en régions chaudes ou en intérieur, et le printemps, sont de bons moments pour faire pousser de la menthe. Retour sur la culture d’une plante très facile à faire pousser.

Faire pousser de la menthe, le jardinage facile


Comme certains jardiniers le disent en plaisantant, ce n’est pas cultiver la menthe qui est difficile, c’est plutôt de s’en débarrasser. A l’instar du topinambour ou des potirons, la menthe est une espèce invasive. Elle est même très invasive car ses racines se développent très vite.

Autant vous dire que cela ne va pas être difficile d’en faire pousser et de la voir se développer : c’est donc une plante facile pour un jardinier débutant, mais il va falloir mettre des limites.

Faire pousser la menthe : la méthode


Une bonne solution peut être de cultiver la menthe en pot sans contact avec le sol. Il est totalement possible de faire pousser de la menthe sur un balcon ou en intérieur de cette manière, avec une chaleur douce et de la lumière.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



A l’inverse, si vous souhaitez cultiver la menthe en pleine terre, choisissez un terrain soigné, sans mauvaise herbe, et surveillez attentivement les racines de manière à ce qu’elles ne sortent pas d’un terrain délimité – à moins que vous ne souhaitiez un jardin de menthe, à chacun son ivresse. La plante peut être impressionnante : elle atteint 60 centimètres de haut dans certains cas.

Pour cultiver la plante, sachez qu’il sera beaucoup plus facile de planter directement la menthe que de la semer, même si cette opération n’est pas impossible. Il faudra dans tous les cas estimer ses besoins avant de se décider sur la quantité à semer ou planter. Sachez qu’on éloigne les plants d’environ 15 centimètres les uns des autres.

Il suffit ensuite d’arroser régulièrement la plante et de fertiliser le terrain pour que la menthe pousse bien les années suivantes. Il est aussi recommandé de tailler un peu la plante : les tiges en mi-saison, et la plante ras des tiges juste avant l’hiver.

Quelle variété ?


La plus répandue et facile à faire pousser est la menthe verte, suivie de près par la menthe poivrée. Il existe néanmoins de multiples variétés, y compris des plantes aromatisées, par exemple au chocolat.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Pour cela, déterminez l’usage : voulez-vous cultiver la menthe pour décorer le jardin ? Par passion des mojitos (avec modération) ? Pour l’inclure dans des plats ou des pâtisseries ?

La menthe a également un autre usage au jardin : elle fait partie de ces plantes qui éloignent les nuisibles. A l’instar d’autres plantes, elle attire certains insectes, mais on va alors jouer sur les associations de plantes ou utiliser des purins.

On peut faire pousser de la menthe au printemps, mais également à l’automne si l’hiver ne s’annonce pas trop rude. On expose la plante de préférence en plein soleil en cette saison ou en tout cas pas trop à l’ombre. Tout dépendra ensuite du climat : s’il fait vraiment torride par chez vous, on procure à la plante un peu d’ombre dans l’après-midi. Notez que vous pouvez congeler la menthe quelques mois pour un usage toute l’année.


En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



La Recette du Sirop de Menthe Maison.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Ingrédients


- 300 feuilles fraîches de menthe (soit l'équivalent de 15 à 20 tiges de menthe)

- 60 cl d'eau

- 600 g de sucre.

- du colorant alimentaire, si on tient vraiment à ce que son sirop soit vert. Pour faire dans le 100% naturel, on préférera s'abstenir de colorer le sirop, mais je préfère prévenir pour que vous ne soyez pas surpris : la couleur finale s'approchera plus du marron que du vert !

La Recette


1. Équeutez et lavez les feuilles de menthe soigneusement à l'eau froide. Attention, il vous en faut minimum 300 pour que le sirop ait une saveur intense.

2. Dans une casserole mettre la menthe, l'eau et le sucre.

3. Sur feux moyen amenez à ébullition. Lorsque le mélange bout, réduire le feu au maximum pour laisser cuire à petits bouillons pendant 10 min environ. Il faut que le mélange devienne onctueux et sirupeux.

4. Retirez du feu et laissez refroidir. Si, comme moi, on aime avoir un sirop de menthe vert (je trouve ça plus joli dans mes cocktails !) c'est le moment de verser quelques gouttes de colorant.

5. Lorsque votre préparation est bien froide, à l'aide d'une passoire ou d'un linge propre, filtrez le mélange obtenu en le versant directement dans une bouteille en verre de votre choix.

Version Light


Pour un sirop plus léger, on peut remplacer le sucre par le Stévia en poudre.

C'est une plante au pouvoir ultra sucrant (300 fois plus que le sucre blanc) pour zéro calorie que l'on trouve en magasins bio. 

Donc, pour convertir la dose de sucre utilisée en quantité de Stévia, il faut diviser par 300. Ici nous utilisons 600 g de sucre alors : 600/300 = 2 g.

Oui seulement 2 g ! C'est bluffant, mais cela fonctionne et c'est beaucoup plus sain que les édulcorants comme l'aspartame. De toute façon, no stress, la plus part des marques proposant le Stévia à la vente fournissent un tableau de conversion sucre/Stévia sur leurs emballages.

Pour le sirop "classique" le sucre étant un conservateur naturel on pourra consommer le sirop sous trois semaines. Pour la version au Stévia ,je vous recommande de le consommer rapidement (maximum une semaine).

Et vous, avez-vous de la menthe dans votre jardin ?

Si oui, pour quoi l'utilisez-vous ?

Aimez-vous le thé à la menthe ?

Avez-vous déjà goûté du vrai sirop de menthe fait maison ?
Revenir en haut Aller en bas
Sandtricof
Coq/Poule de compet'
Coq/Poule de compet'
avatar

Féminin Messages : 2233
Points : 2297
Date d'inscription : 12/05/2015
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Lun 26 Oct - 8:58

J'ai pleins des menthes dans mon jardin, pour le plaisir de la humer. Menthe fraise lavande, pomme, bergamote, verte, poivrée, Suisse... Ici on n'est pas trop sucre donc pas de sirops ni de gelée qui se perdraient, mais dans le thé ou en simple infusion, ou encore en eau florale dans les cosmétiques maison.
Revenir en haut Aller en bas
cocotine38
Roi de la basse-cour
Roi de la basse-cour
avatar

Féminin Messages : 5524
Points : 5626
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Lun 26 Oct - 9:08

La menthe chez moi est libre, totalement libre de faire ce qu'elle veut, j'en ai un peu partout !! ::sourire

Depuis un traitement à base de menthe trèèèèèèèès forte, je ne peux plus la supporter

mais je la tolère à petites doses dans les yaourts maison !! ::OK 

J'irai la ramasser pour la faire sécher et en profiter durant l'hiver !! ::OK

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"J’ai décidé d’être heureux, c’est meilleur pour la santé." Voltaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Taranyss
Admin
avatar

Féminin Messages : 9348
Points : 9554
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 61
Localisation : champagne

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Lun 26 Oct - 10:31

J'ai aussi plusieurs sortes de menthes dans mon jardin pour l'odeur agréable  qu'elles dégagent quand on froisse les feuilles! 
je ne suis pas très sirop et confiture, je l'utilise séchée dans mes thés et infusions!...

_________________
Choupy a raison : à nous tous, on sait tout!... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Taranyss   



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Choupy
Admin
avatar

Masculin Messages : 14359
Points : 14477
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 56
Localisation : Près de Melun

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Lun 26 Oct - 10:42

Ben moi, j'en fait du Mojito ! : loup

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



A nous tous, on sait tout !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://unemenagerie.forumactif.org
Gaby56
Coq/Poule de compet'
Coq/Poule de compet'
avatar

Féminin Messages : 3538
Points : 3572
Date d'inscription : 12/05/2015
Localisation : en terre du Loup

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Lun 26 Oct - 11:15

verte, poivrée, chocolat, pouliot et sauvage qui embaume quand je passe la tondeuse
séchée en infusion
fraiche dans les salades
et dans les paniers des chiens et des chats et mm un peu dans le poulailler
ce sont les souris et les puces (à ce que l'on dit), qui n'aiment pas l'odeur
Revenir en haut Aller en bas
Cinfonie
Petit piou du jour
Petit piou du jour


Féminin Messages : 152
Points : 156
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 49
Localisation : Bourgogne (FRANCE)

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Mar 27 Oct - 11:31

Je suis ravie de voir que ce sujet sur la menthe vous a plu. Certes, il y a des dizaines de façons de tirer partie de la menthe, en sirop, en infusion, en cataplasme aussi, etc etc.... Et comme vous l'avez tous constater, il suffit de la planter une fois pour qu'elle se multiplie comme par magie. J'adore la menthe.

Aujourd'hui, direction le jardin pour rentrer les citrouilles. Halloween approche alors je n'ai pas envie que les sorcières et fantômes et autres horreurs viennent me les voler pour faire des lanternes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mes citrouillles à moi, c'est pour les manger, pas pour faire des âneries. J'en garderai peut-être une trop abîmée pour faire une lanterne mais pas sûr.

Tiens à ce propos, avez-vous comme moi parfois de la peine à les éplucher les citrouilles et autres potimarrons ?
J'ai trouvé cette vidéo et c'est vrai, ça aide :

Voici une recette (Marmiton) qui a beaucoup de succès chez moi :

Les Tagliatelles à la citrouille

Temps de préparation : 10  minutes
Temps de cuisson : 20 minutes 
               
Ingrédients (pour 3 personnes) :







- 500 g de citrouille pelée et épépinée
- 30 cl de bouillon de volaille
- 125 g de jambon de parme ou jambon italien
- 250 g de tagliatelles sèches
- 15 cl de crème fraîche épaisse
- 1 oignon émincé
- 2 gousses d'ail écrasées
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 4 cuillères à soupe de persil haché frais ou surgelé
- 1 pincée de noix de muscade
- sel et poivre
- parmesan râpé










Préparation de la recette :

Coupez la citrouille en dés de 1 cm.
Faites chauffer 3 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse ou une grande casserole. Ajoutez l'oignon et l'ail et faites revenir à feu doux pendant 3/4 min. Ajoutez le persil et continuer la cuisson 1 min.
Ajoutez les morceaux de citrouille et faites cuire à feu vif 2/3 min. Salez, poivrez et ajoutez la pincée de noix de muscade.
Ajouter les 2 tiers du bouillon (20 cl) et portez à ébullition.
Couvrez et laissez mijoter à feu vif pendant environ 10 min (en fait jusqu'à ce que la citrouille soit tendre). Ajoutez du bouillon en cours de cuisson si nécessaire car il ne faut pas que la citrouille se déssèche ou brûle.
Ajoutez le jambon et faites cuire 2 min.
Pendant ce temps faites cuire les tagliatelles dans une grande casserole d'eau en ébullition salée avec la cuillère d'huile restante et en suivant le temps indiqué sur le paquet de pâtes.
Egouttez-les et transvasez-les dans le plat de service.
Ajoutez la crème au mélange de citrouille et de jambon et réchauffez en remuant. Recouvrez les tagliatelles de cette sauce et servez avec le parmesan râpé.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et vous, avez-vous des citrouilles dans votre jardin ?

Comment vous en servez-vous ? Quelle est votre recette préférée ?
Revenir en haut Aller en bas
Gaby56
Coq/Poule de compet'
Coq/Poule de compet'
avatar

Féminin Messages : 3538
Points : 3572
Date d'inscription : 12/05/2015
Localisation : en terre du Loup

MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   Mar 27 Oct - 11:42

ah ! je fais comme lui pour peler potiron et autres courges !
le potimarron j'avais trouvé une recette qui disait de bien le laver le cuire et le mixer AVEC la peau
j'ai essayé ... miammmm m'en régale encore !!!

cette année au jardin j'ai essayé une "chichigatani" (?) ben comment dire ... 1 seul fruit et pas très gros mais des km et des km de liane avec des feuilles énormes !! l'a pris toute la place la "chose"
je gouterais bientôt mais suis pas bien sûre de recommencer ...
j'ai aussi 1 spaghetti et 1 butternot première fois on va gouter ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le quotidien au jardin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le quotidien au jardin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 29Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 29  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le quotidien au jardin
» ruche dans mon jardin
» les mauvaises herbe dans le jardin
» Débutante : projet d'un jardin exotique
» idée pour créer mon jardin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une ménagerie dans mon jardin :: - LA FLORE SAUVAGE et LA FLORE DE NOS JARDINS :: Nos jardins d'agrément et nos jardins potagers-
Sauter vers: